« La semaine dernière mon collègue m’a critiqué devant tout le monde lors d’une réunion. »

En évoquant ce souvenir,

–    quelles émotions ressentez-vous?
–    quelle est  votre intensité émotionnelle sur une échelle de 0 à 10?
–    quelles sensations physiques ressentez-vous?

(note: Il est très important que ces intensités, sensations et émotions soient ceux que vous ressentez maintenant et non lors des faits).

Réponses possibles:

« J’étais en colère car c’était injuste. Je me suis sentie frustré car je n’ai pas su répondre. J’avais honte et je me suis senti ridicule.
Je dirais que je suis à une intensité de 9 sur 10
Ca me fait une boule dans le ventre et j’ai un nœud dans la gorge. »

Appliquez alors des rondes sur:

Point de karaté:

« Même si j’ai cette colère, je m’accepte »
« Même si j’ai cette colère je m’accepte tel que je suis »
« Même si j’ai cette colère je m’accepte totalement. »

Puis vous tapotez sur tous les autres points (sommet du crâne, début du sourcil, côté de l’œil etc. voir le schéma):

« Cette colère »

Puis vous pouvez répéter la séquence avec: « cette honte »

Et ensuite: « ce sentiment de frustration »

Repassez la scène à nouveau et vérifiez votre intensité de 0 à 10. Voyez si vous ressentez toujours les mêmes sensations physiques.
Vous pouvez ensuite soit continuer sur les sensations physiques (cette boule dans le ventre, ce nœud dans la gorge) ou bien continuer sur les émotions.

Ex: « Même s’il me reste encore de la colère » puis, tapoter sur les autres points sur  « ce reste de colère »
Tapotez également sur toute nouvelle émotion qui pourrait remonter ex: « Même si je m’en veux car je n’ai pas su réagir » ou: « Même si j’aurais dû réagir » etc.

Continuez ainsi à tapoter jusqu’à ce que l’intensité descende à 0.