En EFT, on conseille de travailler sur des évènements spécifiques, mais il m’arrive parfois de travailler avec des personnes qui ne se souviennent pas de leur passé. Un jour j’ai eu l’idée de demander à une de ces personnes d’inventer de toutes pièces une histoire qui aurait pu lui arriver ou même, à un personnage fictif. 

Cette “amnésie” fait partie des résistances que nous mettons en place inconsciemment pour nous protéger de la souffrance. Cette technique permet de contourner ce problème car le cerveau fera ses propres connections. Elle est également très utile lorsqu’on veut travailler sur un sujet trop sensible, car un des avantages de cette approche est qu’elle permet de prendre de la distance avec le problème (d’autant plus avec un personnage fictif).

C’est surprenant à quel point on peut accéder et résoudre des sujets clés avec cette approche! Elle nous permet d’avancer sur un niveau parfois très profond, tout en douceur, même si on ne travaille pas sur un évènement précis. C’est aussi le principe du Partage des Bénéfices*.



* Si vous désirez faire l’expérience du Partage des Bénéfices, vous pouvez assister aux Groupes de Partage d’Anne Leroy.

Des questions quant à cette approche? N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook de EFT-Libération!  

Christine Blanchet