Lorsque vous êtes en groupe (stage ou Groupe de Partage EFT) ou que vous regardez une séance EFT sur une vidéo vous pouvez partager les bénéfices de la séance EFT que vous êtes en train de regarder. Cette technique s’appelle « Borrowing Benefits« , en français : Le Partage (ou emprunt) des Bénéfices .
Avant que la séance commence, choisissez un problème à traiter et notez l’intensité sur une échelle de 0 à 10.

Ensuite, mettez votre problème de côté et concentrez-vous sur la personne sur laquelle on pratique la séance d’EFT. Tapotez  sur son problème comme si vous étiez cette personne en répétant les mêmes phrases qu’elle.

Au bout de quelques rondes, retournez à votre problème et notez s’il y a une différence dans l’échelle d’intensité émotionnelle.

  • Si l’intensité est à  ‘0’ choisissez un autre problème et recommencez le processus.
  • Si l’intensité à baissé, notez la et recommencez le processus jusqu’à ce que l’intensité baisse à ‘0’.
  • Si l’intensité n’a pas bougé, vérifiez si le problème que vous avez choisi de traiter n’est pas trop général et choisissez quelque chose de plus spécifique.
  • Si l’intensité a augmenté, c’est vraisemblablement parce qu’un autre aspect ou problème a surgi. Vérifiez bien si l’aspect d’origine a été traité avec succès et recommencez la procédure avec le nouvel aspect.

Les avantages du Partage des Bénéfices (tiré d’un texte de Gary Craig) :

«  Pour un grand nombre de personnes, ce processus apporte une plus grande mesure de sécurité émotionnelle. Comme vous le savez l’EFT est habituellement d’une grande douceur mais certaines personnes se centrent sur des situations très intenses et ce n’est pas toujours facile pour eux. Cependant avec l’approche du Partage des Bénéfices, la personne n’a qu’à penser à sa situation et tapoter en même temps qu’une autre personne, pour une situation qui semble bien différente de la sienne. C’est comme s’il y avait une forme de détachement qui s’opérait, alors que sa situation est abordée en « arrière-pensée. »

Ceci, selon mon expérience, permet de réduire l’intensité tout en obtenant d’excellents résultats. Le processus peut résoudre le problème complètement, ou seulement partiellement, mais de toute manière, il réussira à le réduire (et davantage). C’est très efficace. C’est très utile. C’est rempli de compassion.« 

Gary Craig