Article provenant du site de Gary Craig www.emofree.com

Bonjour tout le monde,
Nous recevons de nombreux témoignages EFT où le mal de gorge, la congestion nasale et autres symptômes grippaux s’apaisent plus rapidement que la normale. Ce rapport de Gayla Sanders met aussi l’emphase sur ces caractéristiques de l’EFT et impressionnent ceux qui restent cloué plusieurs jours au lit pour cause de grippe. Montrez cela à votre médecin comme approche exempte de médicaments vis à vis ce problème.
Amitiés, Gary Craig


Bonjour Gary,
L’EFT fait partie intégrante de ma vie familiale quotidienne et est la base de mon travail de coach. Malgré tout, je laisse parfois les émotions négatives devenir des symptômes physiques. Ce cas particulier relate une inquiétude que j’avais de pouvoir terminer tout mon travail sur la ferme avant que le « jet stream » glacial s’installe sur notre région. Cette inquiétude était si subtile, je ne l’ai remarqué que plusieurs jours après mon rétablissement.
En quelques heures, la maladie s’était bien incrustée avec de la fièvre, une laryngite, des douleurs musculaires, un mal de gorge et une congestion des sinus et de la gorge. Il n’y avait pas de temps, dans ma vie, pour aucune sorte de maladie, alors j’ai tapoté avec ferveur. Dès la soirée, la fièvre s’était dissipée, je n’avais plus de douleurs musculaires et es autres symptômes étaient beaucoup moins sévères.
Le jour suivant il y avait une nette amélioration et plus aucun mal de gorge. J’étais capable de travailler un jour entier à la ferme : empiler 2 camions pleins   de bottes de foin pesant plus de 20 kilos, aider à nourrir le troupeau, réparer 7 couvertures de chevaux, changer les couvertures de 5 chevaux (changer 3 d’entre elles plusieurs fois car je trouvais sans cesse des réparations à faire), faire de nombreux allers-retours sur la motoneige entre la ferme et les chevaux, et faire courir mon caniche 3 kilomètres (pendant que je conduisais la motoneige).
Nos chevaux brouillon de trait sont grand et leurs couvertures sont lourdes. Les couvrir demande de la force et de l’endurance. Durant toute cette journée d’activité je n’ai eu a tapoter qu’une seule fois afin d’accroître ma force et mon énergie.
Grâce à l’EFT, j’ai été capable de travailler une journée entière à la ferme. Sans l’EFT j’aurais passé ma journée au lit avec un accroissement de mes symptômes et la frustration de ne « pas avoir tout fait dans les temps « . (Je me base ici sur mes années d’expérience avec la grippe).
Le troisième jour j’étais encore plus en forme, la congestion de ma gorge et des sinus presque partie, et ma voix était assez forte pour que je puisse faire des séances d’EFT sans que mes clients ne se rendent compte que j’avais été malade.
Par le passé, cette sorte de maladie aurait duré de 2 à 4 semaines. J’étais tellement enthousiasmé par ce rapide revirement de situation que ma voisine a pris mes conseils et, avec mon aide, a fait descendre son arthrite dû à son intolérance au blé, d’une intensité de 10 à une intensité d’un ½ point – en une nuit!
Voici ma stratégie de base :
1 – Tapoter directement pour les symptômes (congestion du nez et de la gorge, mal de gorge, laryngite, fièvre, douleur musculaire et faiblesse).
2 – Avoir une forte intention de rétablissement soutenu par beaucoup d’amour, de pardon et d’acceptation de moi et de mon corps. Tapoter en utilisant des affirmations encouragants envers mon corps comme: « je sais que tu peux laisser ces choses partir », « je suis si désolée » et « je sais que tu peux laisser entrer la guérison ».
3 – Tapoter directement pour relâcher la résistance, et tapoter en acceptant l’énergie de guérison.
4 – Tapoter tout en me relaxant et en m’imaginant inspirer la guérison (par la respiration) et en ressentant la guérison qui parcourt mon corps.
5 – Tapoter tout en me visualisant en train de m’équilibrer et remplie de santé.
Gary, en plus de partager l’EFT, votre encouragement à l’utiliser pour tout et à suivre nos intuitions a donné à des gens comme moi l’opportunité d’explorer et d’élargir mes expériences de guérison. Quel merveilleux cadeau vous m’avez offert.
Merci,
Gayla

Traduction Vanessa Roy-Peeters et Christine Blanchet